Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Service Commun de Formations Continue et par Alternance - SEFCA

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Linked InSuivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université

Témoignages

Témoignage VAE de Séverine Piombino - DNO

Témoignage d'une candidate VAE : Séverine PIOMBINO, qui a obtenu la validation du Diplôme National d'Œnologue (DNO).

La candidate a validé une grande partie du diplôme visé lors de son premier passage devant le jury et elle a ensuite suivi, au sein de l'IUVV, les unités d'enseignements non-validées dans sa démarche VAE. Avec sa réussite aux examens en juin dernier, elle est maintenant titulaire du diplôme.

photoTemoignage-VAE-PiombinoDans quel contexte avez-vous engagé une démarche VAE ?

La société pour laquelle je travaillais depuis 18 ans a été rachetée par une tierce entreprise ; mon poste n'a pas pu être reconduit car il était déjà occupé.

J'ai fait le choix de quitter la société via une rupture conventionnelle avec le projet de réaliser une VAE en vue de l'obtention du Diplôme Nationale d'Œnologue. Projet que j'avais depuis un certain nombre d'années, afin que mes connaissances et compétences soient reconnues, mais qui pour moi restait assez vague dans son organisation.

Quel est votre ressenti sur votre accompagnement VAE à l'Université de Bourgogne, pour la rédaction de votre dossier de VAE ?
Combien de temps a pris la réalisation de celui-ci ?

L'accompagnement par le personnel du SEFCA, en particulier par Mme Céline Gherbi, m'a été indispensable. Il est vraiment important de savoir que la rédaction du dossier est une étape lourde qui demande un réel investissement personnel et une motivation forte.

Mon accompagnatrice m'a beaucoup aidé sur la forme du dossier. En effet les candidats à la VAE partent d'une feuille totalement blanche et il n'y a pas de ''modèle'' type pour l'écriture de celui-ci, cela peut être déconcertant lorsqu'on débute la rédaction. Pour cela, l'expérience des membres du SEFCA est importante car ils nous guident sur les méthodes à utiliser. J'ai essentiellement travaillé à distance, par mail, système qui fonctionnait parfaitement.

Bénéficiant d'un encadrement partagé, j'ai également été suivie par un membre de l'équipe pédagogique de l'Institut Universitaire de Vigne et du Vin (IUVV). Cela m'a été d'un réel soutien sur les détails propres à mon métier.

La réalisation du dossier m'a pris 6 mois, je tiens à préciser que je n'avais pas repris d'activité salariale et que je me suis entièrement consacré à celui-ci. Cela a été un travail à plein temps, rempli de doutes et de certitudes à la fois.

Comment s'est déroulée votre présentation orale devant le jury VAE ?

Ma présentation orale s'est déroulée devant des enseignants chercheurs de l'IUVV et professionnels du monde du vin.

Je me suis volontairement éloignée de mon dossier pour la réalisation de l'oral car je ne voulais pas que ce soit un simple résumé du dossier VAE. Le jury a apprécié cette démarche et nous avons pu avoir un échange très constructif pendant l'oral.

Bilan de votre démarche VAE : vos projets, la place de la VAE dans votre évolution professionnelle et personnelle ?

Le bilan est bien sûr positif !

Après mon passage à l'oral, j'ai validé une grande partie du DNO. Je me suis inscrite à l'Institut Universitaire de la Vigne et du Vin à Dijon afin de suivre les cours pour les unités d'enseignements que je n'avais pas validé grâce à la VAE. J'ai passé avec succès les examens en juin et je suis maintenant titulaire de Diplôme National d'Œnologue.

Celui-ci me permettra un champ d'ouverture professionnelle beaucoup plus large. Sans la VAE, je n'aurais jamais repris mes études pour suivre le cursus complet du diplôme, l'ayant en parti validé, il fallait que j'aille jusqu'au bout de ma démarche.

Une remise en question personnelle est indispensable pour la réalisation de toute VAE.

Et si c'était à refaire ?

Sans aucun doute, je le referais.

Avez-vous des conseils à donner aux futurs candidats VAE ?

  • Être bien conscient de l'investissement personnel que cette démarche demande.
  • Le travail à fournir est important et il ne dépend que du candidat, une vraie motivation est nécessaire afin d'aller jusqu'au bout même si le diplôme n'est que partiellement validé.
  • Ne pas hésiter à faire lire le dossier afin d'avoir un regard extérieur
  • Accepter les remarques et recommencer la rédaction quand celle-ci n'est pas correcte.

 

Actualités

Suite aux circonstances liées à l’épidémie de COVID19, une organisation exceptionnelle a été mise en place pour maintenir une continuité de service.
Nos équipes restent disponibles pour vous accompagner. N'hésitez pas à nous contacter par mail sur les adresses habituelles.

Université de Bourgogne