Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Service Commun de Formations Continue et par Alternance - SEFCA

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Linked InSuivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université

Témoignages

Témoignage VAE - LP Métiers de la GRH, Formateur en milieu professionnel

Témoignage d'un candidat VAE : M. J. MATHOUT, qui a obtenu la validation de la Licence Professionnelle - Métier de la Gestion des Ressources Humaines (GRH), Formateur en milieu Professionnel.

Le candidat a obtenu une validation totale.

Dans quel contexte avez-vous engagé une démarche VAE ?

Je suis professeur d’enseignement technique en Aménagements Paysagers depuis 15 ans. Tout au long de mon parcours professionnel, j'ai cherché à développer mes compétences pour m'adapter aux évolutions de ma profession de formateur.

J’avais déjà songé à valider cette expérience au travers d'un diplôme mais ce qui m’a décidé à me lancer, c’est le fait d’avoir l’opportunité d’évoluer dans ma carrière à travers de nouveaux projets.

Pour pouvoir concrétiser mon projet, il m’était nécessaire de valider un diplôme de niveau II. C’est comme cela que j’ai débuté ma VAE en septembre 2016.

 

Quel est votre ressenti sur votre accompagnement VAE à l'Université de Bourgogne, pour la rédaction de votre dossier de VAE ?
Combien de temps a pris la réalisation de celui-ci ?

C’était la première fois que j’effectuais ce type de démarche et je ne savais pas vraiment par où commencer. En contactant le SEFCA j’ai pu obtenir des réponses précises et personnalisées, ce qui m’a permis de mettre en œuvre rapidement mon projet. Après avoir obtenu une réponse favorable début septembre 2016, on m’a rapidement attribué une conseillère en VAE.

Au départ j’étais un peu inquiet à l’idée de travailler à distance puisque j’habite sur Paris. J’ai été rassuré en constatant que le suivi était très bien organisé et les interlocuteurs facilement disponibles. Ma conseillère a pris le temps de m’expliquer l’ensemble de la démarche afin de pouvoir planifier mon travail de manière optimale. J’ai également pu obtenir des réponses aux questions que je me posais, notamment sur le contenu du dossier. Elle m’a apporté une aide méthodologique à chaque étape.

La réalisation du dossier m’a pris un an. Avant de commencer à le rédiger, j’ai consacré 3 mois à comprendre le contenu diplôme pour le mettre en relation avec mon vécu professionnel. J’ai également passé beaucoup de temps à effectuer des recherches bibliographiques et à lire (ou relire) les ouvrages de référence, ce qui m’a été très profitable.

 

Comment s'est déroulée votre présentation orale devant le jury VAE ?
Quels ont été les points forts et les points faibles ? Comment l'avez-vous préparé ?

La présentation orale, c’est un moment très particulier, surtout quand on a préparé son dossier à distance comme je l’ai fait. Je me suis aperçu que l’oral est un travail bien spécifique qui ne consiste pas simplement à reprendre le contenu de son dossier. Cela a été l’occasion de pourvoir apporter des éléments complémentaires au jury et de replacer ma démarche dans un contexte plus global. Après avoir décidé de la structure de la présentation, j’ai passé beaucoup de temps à travailler l’organisation et la forme de mon diaporama.

Je me suis beaucoup entraîné à effectuer ma présentation. Cela m’a pris du temps avant d’être à l’aise en m’exprimant clairement sans dépasser le temps limite. Le fait de m’être entraîné m’a beaucoup aidé le jour de l’oral. J’ai pu réaliser ma présentation telle que je l’avais prévue. Je me suis également appuyé, au fil des questions, sur des documents papiers et multimédias, que j’avais sélectionné car ils représentaient bien mon travail. Ceci m’a permis d’engager un dialogue intéressant avec le jury et de rendre plus concret mes propos.

 

Bilan de votre démarche VAE : vos projets, la place de la VAE dans votre évolution professionnelle et personnelle ?

Cette démarche qui m’a permis d’envisager l’évolution de carrière que je visais. C’était mon objectif principal. Je me suis également rendu compte que cette expérience m’a permis de progresser dans ma pratique professionnelle en m’aidant à mettre en relation mon travail avec des savoirs du diplôme.

 

Et si c'était à refaire ?

Cette expérience m’a été profitable à plusieurs niveaux, je me suis senti réellement valorisé dans mon travail. Au final j’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser le dossier puis à le soutenir. Même en sachant à l’avance l’effort intense qu’il m’a demandé, je le referais sans hésiter !

 

Avez-vous des conseils à donner aux futurs candidats VAE ?

Pour commencer, prenez soin de bien sélectionner un diplôme en relation avec votre expérience et vos objectifs professionnels. Pensez à bien mûrir votre projet avant d’entamer votre VAE car vous devez savoir que cette démarche nécessite un investissement important en terme de temps et de moyens.

Veillez à bien adapter la durée de votre projet au temps dont vous disposez pour y travailler. Il est important de bien planifier votre travail afin de répartir votre effort sur la durée pour ne pas vous surcharger. J’ai réalisé ma VAE en 1 an, mais cela a considérablement augmenté ma charge quotidienne de travail, ce qui m’a rendu très peu disponible pour ma famille (j’ai 2 enfants de 6 et 8 ans). J’ai pu m’organiser en conséquence avec mon épouse, ce qui m’a permis de me libérer des plages de travail suffisamment longues. Je vous conseille donc de prendre le temps d’en parler à l’avance avec votre entourage familial (et professionnel) avant de vous lancer car, bien que la VAE soit une démarche individuelle, ils se retrouveront forcément impliqués.

Enfin, je pense qu’il est très important de souligner que, malgré tout, il est important de vous faire plaisir durant l’écriture de votre dossier, puis lors de votre oral. Le format du dossier et l’oral qui suit permet de vous exprimer assez librement, n’hésitez pas à faire ressortir votre personnalité dans vos écrits.

 

Université de Bourgogne