Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Service Commun de Formations Continue et par Alternance - SEFCA

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Linked InSuivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université

CIF pour un travailleur temporaire

Les travailleurs temporaires peuvent aussi bénéficier du Congé Individuel de Formation (CIF).

Conditions du CIF-TT :

Le travailleur temporaire doit :

  • avoir justifié de 1600 heures sur les 18 derniers mois, dont 600 heures dans son entreprise de travail temporaire,
  • avoir été reconnu inapte à occuper son emploi suite à un accident de travail. La demande doit intervenir en cours de mission ou dans les 3 mois suivant la fin de sa dernière mission.

Modalités :

La salarié intérimaire dispose d'un délai maximum de 3 mois après son dernier jour de mission pour déposer sa demande d'autorisation d'absence dans l'entreprise dans laquelle il justifie de l'ancienneté requise.

Rémunération :

Le travailleur temporaire doit effectuer sa demande de prise en charge auprès du Fond d'Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF-TT) pour son salaire, le coût de la formation et les frais annexes (transport, hébergement, restaurationà.

Lorsque le CIF est financé par le FAF-TT, le salarié intérimaire bénéficie de la prise en charge de son salaire de base sur la base de la rémunération qu'il percevait lors de la mission au cours de laquelle il a effectué sa demande.

Démarche :

Le candidat doit prendre contract avec le FAF-TT pour les questions sur son activité de salarié (congés payés ...) et pour instruire son dossier de financement comprenant l'autorisation d'absence à envoyer à son entreprise.

Université de Bourgogne