Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Service Commun de Formations Continue et par Alternance - SEFCA

Suivez l'uB : icone-FBicone-Twittericone-Linkedinicone-Youtubeicone-Instagram

Période de professionnalisation

La période de professionnalisation est un dispositif qui permet de favoriser, par une formation en alternance, le maintien en activité de certains salariés en situation de fragilité à l'égard de l'emploi.

 

Télécharger :

 

Financée sur les fonds de la professionnalisation, cette formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail.

Public :

La période de professionnalisation s'adresse à tout salarié, des secteurs privé et public, se trouvant en situation de fragilité à l'égard de l'emploi :

  • en contrat à durée indéterminée (CDI), y compris les salariés titulaires d'un contrat unique d'insertion (CUI),
  • en contrat à durée déterminée (CDD) dans une structure d'insertion par l'activité économique ou en CUI.

Certaines catégories de salariés peuvent être considérées comme publics prioritaires en fonction de l’accord de branche professionnelle ou du secteur d’activité dont relève leur entreprise. Pour connaître ces publics prioritaires, les salariés doivent se renseigner directement auprès du service des ressources humaines de leur entreprise.

Avantages :

  • Obtenir un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.
  • Actualiser et développer ses compétences.
  • Sécurisez son parcours professionnel et pouvoir progresser dans son emploi.

Objectifs :

  • Préparer une seconde partie de carrière.
  • Prévenir les risques d'inadaptation au travail.
  • Favoriser l'accès à des emplois exigeant de nouvelles compétences.

Durée :

Chaque salarié qui bénéficie d'une période de professionnalisation, doit suivre une formation d'une durée minimale de 70 heures réparties, sur une période maximale de 12 mois.

La période de professionnalisation se déroule pendant ou en dehors du temps de travail.

Le salarié peut ainsi mobiliser ses heures de CPF en complément de la formation et accepter de se former en dehors de ses horaires de travail.
Dans tous les cas, au-delà du CPF, la durée de formation hors temps de travail ne peut excéder 80 heures par salarié et par année civile.

Statut du salarié :

Pendant la formation, le contrat de travail du salarié continue de produire tous ses effets en termes de rémunération et d'ancienneté. Il bénéficie aussi du maintien de sa protection sociale légale et conventionnelle (couverture maladie, accident du travail...).

Il obtient le statut de stagiaire de la formation continue.

Accompagnement du salarié :

Le salarié en période de professionnalisation peut être accompagné par un tuteur en entreprise, durant la totalité de son contrat.

Choisi sur la base du volontariat, le tuteur a pour missions d'aider, d'informer et de guider le bénéficiaire de la période de professionnalisation. Il assure également la liaison avec le service de formation.

Démarche :

  • Faire la demande de période de professionnalisation à son responsable hiérarchique ou au service des ressources humaines de son entreprise.
  • Candidature pédagogique, auprès de la scolarité de la formation ou du secrétariat pédagogique de la formation souhaitée.
  • Inscription administrative, auprès du SEFCA, après avoir obtenu l'accord pédagogique.

Rémunération et Financement :

Quand la formation se déroule pendant le temps de travail, la rémunération du salarié est maintenue.

Quand la formation se déroule en dehors du temps de travail (entièrement ou partiellement), l'employeur verse une allocation de formation au salarié, correspondant à 50% de sa rémunération nette de référence.

Université de Bourgogne