Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Service Commun de Formations Continue et par Alternance - SEFCA

Suivez l'uB : icone-FBicone-Twittericone-Linkedinicone-Youtubeicone-Instagram

Apprentissage - Entreprise

Objectifs :

  • Former un nouveau collaborateur aux techniques et méthodes de l’entreprise dans une démarche de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences), démarche établie en fonction des projets et des problématiques, besoin en formation et emploi.
  • Faciliter l’intégration d’un nouveau salarié et vérifier ses aptitudes à occuper le poste proposé.

 

Tutorat en entreprise :

Le tuteur en entreprise, appelé maître d'apprentissage, assure la formation de l'apprenti dans l'entreprise et contribue ainsi à l'acquisition par l'apprenti des compétences correspondantes au diplôme préparé. Le maître d'apprentissage est en liaison avec le CFA Supérieur de Bourgogne toute au long de la formation.

Pour être maître d’apprentissage, le salarié doit être titulaire d’un diplôme équivalent au diplôme préparé par l’apprenti et justifier de 3 ans d’expérience ou justifier de 5 ans d’expérience en rapport avec le diplôme préparé.

Afin de faciliter son travail d’accompagnement de l’apprenti, le tuteur en entreprise peut bénéficier d’une formation financée par l’OPCA de l’entreprise. Cette formation peut s’effectuer au sein même de l’université de Bourgogne ou dans un autre organisme, notamment lorsque l’entreprise est éloignée géographiquement du lieu de la formation.

Recrutement d'un apprenti :

L’entreprise peut bénéficier des services du SEFCA pour l’aider à recruter un apprenti :

  • présélection pédagogique des candidats suite à l’émission de l’offre d’emploi,
  • accompagnement administratif du contrat d’apprentissage (informations sur les programme, calendrier et dates de la formation),
  • conseils durant toute la durée du contrat d’apprentissage.

L’entreprise se rapproche de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) dont elle dépend (ou de la DIRECCTE pour une structure publique), pour l’établissement du contrat d’apprentissage. La CCI (ou la DIRECCTE) remet ensuite le contrat d’apprentissage au CFA Supérieur de Bourgogne. C’est la CCI qui est en charge de la gestion des apprentis et des modalités du contrat d’apprentissage.

Financement :

Le financement de la formation s’effectue via le versement (en tout ou partie) de la taxe d’apprentissage que l’entreprise verse à son OCTA (Organisme Collecteur de Taxe d’Apprentissage).
Le versement de la taxe d’apprentissage des entreprises permet de couvrir l’ensemble des dépenses des formations en apprentissage, enseignements compris.
Plus d’infos sur la page Taxe d'Apprentissage.

Les frais liés à l’exercice du tutorat et à la formation du tuteur peut être pris en charge, tout ou en partie, par l’OPCA de l’entreprise.

Aides et exonérations :

Le contrat d’apprentissage ouvre droit à plusieurs aides et exonérations pour l’entreprise, pendant toute la durée du contrat d’apprentissage.

L’employeur est exonéré des charges sociales, à l’exception de la cotisation patronale, d’accidents du travail et maladie professionnelle. En fonction des effectifs de l’entreprise, cette exonération peut être totale ou partielle.

Certaines entreprises peuvent percevoir une prime versée par la région. Le montant et les modalités d’attribution de cette prime sont fixés par le conseil régional.

L’entreprise qui emploie un apprenti pendant plus d’un mois et qui est soumise à un régime réel d’imposition, peut bénéficier d’un crédit d’impôt.

Enfin, l’entreprise peut bénéficier, sous conditions, d’aide à l’embauche d’apprentis de moins de 26 ans.

Pour plus d’infos sur l’ensemble des aides et exonérations, consulter la page dédiée sur le site du gouvernement.

Le SEFCA au service de l'Entreprise

tag-cloud-entreprise

Portail Entreprises de l'uB

Université de Bourgogne